1-2-3, 2018!

1-2-3, 2018!
  • Sumo

                                                1-2-3,

                                                2018!                 

Voilà 2018, une saison pleine de défis et un peu perturbante pour WFIGHT STRG, avec le changement de structure et les positionnements des dirigeantes mais la motivation est intact.

 

Le démarrage de la saison n’a pas pu être exécutée pendant plusieurs mois normalement, en plus des difficultés liées à la non popularité de notre sport, qui est ignoré par l’instance responsable externe, mais c’est ainsi.

 

Puis d’un coup, le moteur a redémarré à la volonté d’une personne. Sans oublier tout les bras derrière qui poussent (wfight mat, Suradit Karim, Bastos Perso etc…) doucement mais surement puis a la folie.« THE MACHINE IS BACK », en premier lieu, gagner le Championnat Universitaire à Rouen, accompli. Pas très populaire mais pas moins important, puisque la sélection d’équipe de France IFMA Pattaya est juste derrière. Le coup de dé, se pose cette année sur le coup de Championnat de France Pro de 76,2kgs, FFKMDA, convoité pendant des années, manqués pour plusieurs raisons inévitables.

 

Ça se passe à St Ouen aux portes de Paris, le 7 Avril. L’ambiance dans l’équipe est surchargée, électrique.

Personne à osé pronostiquer mais on est sûr de notre coup. Puis « la machine » s’est montrée sur le ring, après un court salut au public, elle démarre, fin du premier round, on a su qu’on ne pouvait plus l’arrêter. C’est un spectacle pour les yeux des connaisseurs, le résultat est indéniable.

« Bilal CHAREUF est plus expérimenté que son adversaire et ça se ressent sur le ring. Le regard plus serein, il propose un muay plus convaincant, n’hésite pas à sortir les coudes, non pas pour ouvrir mais bien pour assommer. »
                                                                                                  
Quote Muaythai TV

Donc, on se dit un titre; puis deux; et pourquoi pas trois. Comme c’est déjà programmé, pourquoi pas ?

Une semaine après, le troisième titre se présente, l’événement -80kgs AFMT chez RADIKAL FIGHT NIGHT, samedi 14 Avril à Charleville-Mézièrescontre le teneur en titre lui-même. Mais toujours serein, ça a toujours été la philosophie chez WFIGHT STRG, n’importe quel adversaire devant, on va l’affronter, c’est lui ou nous, « La machine » à était construite comme ça.

Mais là, ça dépasse l’espérance, c’est presque un emballement du processus de construction de stratégie, même quand il était en Thaïlande, la prudence est de mise, chez RADIKAL, tout c’est envolé. Avec un style occidental, toutes les armes du MUAYTHAI sont de sortie: Low kick, High kick, Middle kick, genoux, coude retournés, pléiade de coudes. On a la bouche ouverte, étonnés même si on savait qu’il en est capable, mais à ce point, on croyait rêver.

Quote encore le Muaythai TV :
« Quelle superbe saison réussie jusqu’ici par Bilal CHAREUF. A peine sacré champion de France FKKMDA -76kg, le voici à présent aussi avec l’AFMT en -81kg, battant au passage le champion en titre François AUBERTELLE. Bilal CHAREUF est un magnifique nak muay, possédant une belle maitrise des armes de sa discipline. En témoigne cette superbe session au deuxième round où il enchaine son adversaire avec sept ou huit coups de coude d’affilée. Bon corps à corps aussi chez Bilal, il projète son adversaire plusieurs fois dans le combat. La quatrième reprise est un festival, Bilal nous sort même un coup de coude retourné qui envoie François AUBERTELLE au tapis, celui-ci est compté par l’arbitre.

En conclusion : Je n’ai plus rien à lui apprendre, il est complet, et c’est un début d’une nouvelle ère.

 CHOCK DEE WFIGHT STRASBOURG

 

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam